13 septembre 2004

Ego-thérapie

En temps normal, un réveil au milieu de la nuit par une sonnerie de grenouille sous lsd conduit invariablement à plusieurs jurons: pour ma pomme (parce que choisir une sonnerie pareille c'est pas bien malin, et oublier d'éteindre son portable encore moins) comme pour le *pauvre* appelant.

Bon cette fois, à la lecture du message, j'ai eu l'impression de plonger dans un bain chaud tendance huiles essentielles, mousse et tout et tout, et je me suis remise au lit puis rendormie instantanément avec un grand sourire :

"Encore merci les filles pour hier soir, c'était génial! Je vous adore! Qu'est-ce-que je ferais sans vous?
Merci d'être toujours là même quand je m'y attends le moins. Bisous
"

Bon, mercredi j'ai pas intérêt à réoublier son cadeau, sinon je risque de passer du stade de super-copine à celui de copine honnie...

 

Posté par mnemo à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ego-thérapie

Nouveau commentaire